Collaboration homme robot

Mandarine Gestion estime que le développement de la robotisation ne portera pas de coup fatal à l’emploi – bien au contraire. La société de gestion souligne par ailleurs que les investisseurs peuvent profiter de cette révolution, grâce aux valeurs du secteur mais aussi au surcroît de compétitivité qu’elle devrait générer. Alors que de nombreux salariés craignent de perdre leur poste du fait de l’essor de la robotisation, qui semble a priori menacer des emplois dans de nombreux secteurs, Mandarine Gestion balaie ces inquiétudes. “En Allemagne, malgré 5 fois plus de robots qu’en France, le taux de chômage y est plus de 2 fois inférieur. Globalement, les pays dont le ratio de robots par ouvrier est le plus élevé (voir l’illustration plus bas, NDLR), comme le Japon, la Corée du Sud, l’Allemagne ou la Suisse, sont aussi ceux où le chômage est le plus bas”, rapporte la société de gestion. […]

Article © Nicolas Gallant – capital.fr – Publié le 28/09/2017
Photo © Donat Sorokin / Getty Images