Intelligence Artificielle

Bob, ce capteur intelligent qui protège les machines industrielles

Bob, ce capteur intelligent qui protège les machines industrielles

Nouveauté en maintenance prédictive. Bob est le premier assistant de maintenance au monde à intégrer une intelligence artificielle embarquée directement dans ses capteurs. Cet assistant permet d’assurer la maintenance prédictive en milieu industriel de tous les équipements sensibles, en totale autonomie, en se basant sur les vibrations des machines.   Imaginez disposer en permanence dans votre usine d’un assistant hautement qualifié en maintenance prédictive, à l’écoute des machines et capable d’alerter par anticipation de tout comportement anormal avant même qu’un problème n’impacte la ligne de production. C’est désormais possible selon deux sociétés, Cartesiam, éditeur de logiciel B2B spécialisé dans l’intelligence artificielle embarquée dans des objets, et éolane, leader des services industriels en électronique et solutions connectées. Ils se sont associés pour créer Bob, le « capteur intelligent » qui effectue un diagnostic en temps réel de l’état de santé des équipements à surveiller. […]

Article © Ismaël Berkoun – elementsindustriels.fr – Publié le 23/04/2018
Photo © elementsindustriels.fr

Google+
Linkedin
Viadeo

Production personnalisée « au détail » et sans se ruiner : pensez industrie 4.0

L’état et l’industrie 4.0 en France

Le monde change, nous quittons l’ère des grandes séries uniformes pour revenir vers un monde personnalisé, un monde « au détail ». Ce n’est pas le retour vers un artisanat d’antan, plutôt l’industrialisation du sur-mesure. Cette évolution ne doit pas effrayer les industriels, petits ou grands, car un changement qui va permettre de produire au détail s’opère en parallèle : l’industrie 4.0 se met en marche pour proposer des solutions bien dans leur temps. Fait incontestable, nous croulons sous l’offre de produits et services les plus divers. Dans chaque catégorie de produits, le client a souvent l’embarras du choix. Il s’habitue aux offres inédites de nouveaux acteurs, ou exotiques d’acteurs lointains, qui n’inspirent plus la méfiance. Les moyens modernes de communication lui donnent la possibilité de choisir partout, sans même parfois avoir à se déplacer. Dans ce contexte nouveau, il devient de plus en plus exigeant, versatile, de plus en plus happé par des modes fulgurantes venues d’on ne sait où mais qui s’imposent aux dépens du marketing traditionnel. […]

Article © Loïc Le Doussal – id40.eu – Publié le 28/09/2017
Photo © id40.eu

Google+
Linkedin
Viadeo

Comment l’Industrie 4.0 donne-t-elle naissance à l’Entreprise Intelligente ?

Comment l’Industrie 4.0 donne-t-elle naissance à l’Entreprise Intelligente ?

L’Entreprise Intelligente résulte de la transformation digitale s’appuyant sur les technologies de pointe de l’Industrie 4.0. Une révolution dans laquelle SAP s’investit fortement : Digital Supply Chain of One, Segment of One, Industrie du Futur… Combinant IoT, Big Data, Intelligence Artificielle et Machine Learning, les industriels évoluent à grande vitesse de la vente de produits vers la vente de solutions combinant produits et services. Autant de nouvelles voies à explorer pour accroitre son chiffre d’affaires en augmentant les marges tout en tirant profit des promesses d’amélioration de la productivité à 2 chiffres après des décennies d’amélioration continue à 1 – 2 %. Vers une Supply Chain numérique individualisée et hyper-automatisée Ces nouveaux business-modèles font évoluer la chaîne d’approvisionnement qui devient de plus en plus numérique (ou Digital Supply Chain). Cette dernière évolue du statut de simple levier pour limiter les coûts à celui de moyen innovant pour différencier l’entreprise, transformer le lien avec ses clients en leur offrant une expérience client total (de la 1ere interaction, à la production, à la livraison et aux services après-vente) et se protéger contre de nouveaux entrants La fabrication évolue d’une production de masse à une fabrication personnalisée en lien direct avec le consommateur. […]

Article © news.sap.com – Publié le 11/06/2018
Photo © news.sap.com

Google+
Linkedin
Viadeo

Le pétrolier Repsol se tourne vers l’intelligence artificielle pour améliorer sa rentabilité

Le pétrolier Repsol se tourne vers l'intelligence artificielle pour améliorer sa rentabilité

C’est l’alliance entre un géant de l’énergie et un géant du Web. La compagnie pétrolière Repsol va avoir recours de façon croissante aux outils d’intelligence artificielle (IA) de Google dans ses raffineries. L’objectif ? Améliorer sa rentabilité, qui a souffert ces dernières années avec la baisse du prix de l’or noir et la compétitivité croissante des énergies vertes. La société espagnole va utiliser Cloud ML – un service de machine learning du groupe de Montain View fonctionnant avec l’algorithme TensorFlow – dans sa raffinerie de Tarragone, dans l’est de l’Espagne. Ce vaste complexe industriel produit 186 000 barils de pétrole par jour. En volume, il s’agit de la troisième plus grosse raffinerie du groupe. Cloud ML permettra à Repsol d’analyser plus finement des variables telles que la pression, la température, les débits et les taux de traitement. Autant de données cruciales pour un groupe énergétique. Avec ce partenariat, l’entreprise espagnole espère voir sa marge augmenter de 30 centimes de dollar par baril raffiné. […]

Article © Adrien Lelievre – lesechos.fr – Publié le 04/06/2018
Photo © Alfredo Cáliz

Google+
Linkedin
Viadeo

Robotisation : un million d’emplois en risque dans le secteur financier

Robotisation : un million d'emplois en risque dans le secteur financier

Comme le montre l’élargissement récent des domaines de collaboration du robot Watson d’IBM et du groupe Crédit Mutuel, les domaines d’applications de l’intelligence artificielle dans la finance sont pléthoriques. Après avoir commencé à faire usage de l’intelligence cognitive pour analyser les e-mails de ses clients ou aider ses conseillers à s’orienter dans la documentation interne de la banque, Crédit Mutuel veut désormais le mettre à profit pour améliorer, entre autres, la productivité dans la gestion de la conformité ou des risques. Ces évolutions ne seront pas sans conséquences pour l’emploi, confirme le cabinet de conseil McKinsey dans un rapport qui chiffre l’impact de ces technologies à l’horizon 2030 pour les banques et assureurs d’Europe de l’Ouest et américains. Sans surprise, ce seront les métiers liés aux fonctions supports et les effectifs qui travaillent au suivi administratif des dossiers dans les agences qui  devraient être les plus impactés  : le rapport prédit une baisse de près d’un million d’emplois dans ce domaine des deux côtés de l’Atlantique d’ici à 2030. […]

Article © Sharon Wajsbrot – lesechos.fr – Publié le 29/05/2018
Photo © Shutterstock

Google+
Linkedin
Viadeo