Comment Alliansys transforme sa production électronique pour se mettre au diapason de l’industrie du futur

Robotisation, impression 3D, refonte de l’ERP, interconnexion avec les fournisseurs… Le sous-traitant électronique normand Alliansys met les bouchées doubles pour se projeter dans l’industrie du futur. Objectif ? Gagner en productivité, flexibilité et agilité pour aider de nouveaux secteurs à intégrer de l’électronique dans leurs produits. Alliansys met à fond le cap sur l’industrie du futur. Le sous-traitant électronique normand de 70 personnes et 8, 5 millions d’euros de chiffre d’affaires ne ménage pas son effort pour mettre son outil de production à l’heure de l’automatisation et du numérique. Objectif ? Gagner en productivité et flexibilité mais aussi devenir plus agile. Avec la vague de l’Internet des objets industriel, l’électronique tend à s’intégrer dans tous les secteurs, de la mécanique au bâtiment, en passant par la plasturgie, les meubles ou l’habillement. « Cette révolution change la donne, confie à L’Usine Nouvelle Eric Burnotte, directeur général de la PME. […]

Article © Ridha Loukil – usinenouvelle.com – Publié le 02/07/2018
Photo © Alliansys