Lors du salon Global Industrie qui se déroule cette semaine à Villepinte, le constructeur présente son programme « usine du futur ». L’occasion d’échanger avec Yann Vincent, le directeur du groupe sur sa vision du sujet. PSA est présent pour la 1ère fois en tant que corporate au salon Global Industrie. « Nous voulons montrer que le groupe s’intéresse à l’industrie. C’est une évidence pour nous, mais il faut encore le dire et le faire !  », do explique d’entrée Yann Vincent, directeur industriel du groupe, l’un des nombreux intervenants présents (dont plusieurs femmes notamment*). « On exprime ici notre vision de l’usine du futur, avec deux préoccupations en permanence, poursuit-il. La première qui est de faire notre travail du jour mieux que ce que l’on a fait la veille, c’est-à-dire d’améliorer en permanence notre performance opérationnelle et la qualité des voitures que l’on produit. Notre deuxième préoccupation est de penser le futur, avec d’une part « l’usine excellente » qui est un phare à trois ans que l’on donne à chacune de nos usines et qui représente, au moment où on le définit, notre référentiel de ce que l’on pense être le meilleur savoir-faire ; et, d’autre part, « l’usine du futur », qui est un sujet plus prospectif en termes de technologies. […]

Article © Catherine Moal – alliancy.fr – Publié le 30/03/2018
Photo © alliancy.fr