L’IoT, cheval de Troie des virus dans l’industrie ?

Le déploiement d’objets connectés dans l’industrie présente des risques en matière de cybersécurité. Les professionnels de l’« operational technology » doivent être accompagnés. Historiquement, dans l’industrie, deux mondes ont coexisté sans « se parler » : l’IT (« information technology »), c’est-à-dire les infrastructures informatiques centrales (gestion, RH, etc. ), et l’OT (« operational technology »), à savoir les réseaux de communication des zones de production des usines. Ces deux mondes commencent à converger. Et avec le déploiement des objets connectés sur les lieux de production ‒ essentiellement des capteurs ‒, le danger de piratage informatique devient bien réel. Pourquoi ? « Ces objets sont capables de communiquer entre eux. Avant, le capteur devait passer par un centralisateur qui redescendait l’information à un autre capteur. Désormais, ils se parlent directement », décrypte Thierry Delpech, Business Development Director chez Actemium, et co-animateur d’un groupe de travail sur la cybersécurité au sein de cette marque de VINCI Energies spécialisée dans les solutions pour l’industrie. […]

Article © theagilityeffect.com
Photo © theagilityeffect.com