"L'industrie 4.0 invite le salarié à développer son sens de l'initiative" Hubert Mongon, UIMM

Les métiers et les organisations du secteur sont en pleine évolution, explique Hubert Mongon, délégué général de l’UIMM. LA TRIBUNE – Cobotique, réalité augmentée, Internet des objets… , de quelles compétences l’industrie du futur a-t-elle besoin ? HUBERT MONGON – La moitié de nos métiers va être transformée ou profondément modifiée par le digital. En particulier, l’organisation du travail se fera davantage en mode projet. Par exemple, dans le pliage des tôles sur les presses à très grande puissance, c’est un robot qui positionne les tôles de tailles et d’épaisseurs différentes avec une régularité et une cadence plus élevées. Outre le pilotage, l’opérateur mène des missions de maintenance simple ou de supervision. Par conséquent, une tâche complexe, qui exigeait une grande expertise, s’exécute à présent avec un peu de formation, mais un haut niveau technologique, pour un résultat très fiable. La maintenance semble particulièrement transformée. […]

Article © Propos Recueillis Par Erik Haehnsen – latribune.fr – Publié le 30/03/2018
Photo © UIMM