Les deux ingrédients d'une transformation industrielle réussie

Des voitures sans chauffeur, des lanceurs qui atterrissent, des drones qui livrent des colis… Ce n’est pas de la science-fiction, mais une réalité. À l’origine de ces innovations, de jeunes entreprises qui au regard des acteurs historiques de l’industrie, disruptent leur marché et viennent challenger leurs aînés avec audace. Leur principale force : avoir su combiner intelligemment des technologies existantes pour les réinjecter dans des processus totalement repensés. Désormais, aucune industrie n’est à l’abri d’un tel big bang. Alors, pourquoi les grands groupes, qui disposent d’expertises éprouvées, ne sont-ils pas les fers de lance de ces révolutions ? Certes, ils doivent composer avec une infrastructure industrielle et logistique plus lourde, un legacy IT important et une organisation moins flexible. Mais, cela suffit-il à les discréditer ? La réponse est non ! Leur seul recours : utiliser les mêmes armes que leurs challengers. Se transformer ne signifie pas tout révolutionner. […]

Article © Herve Damoizeau – lesechos.fr – Publié le 26/04/2018
Photo © Shutterstock