Cette peau artificielle offre un meilleur sens du toucher aux robots

Grâce à cette nouvelle peau factice combinant trois différents types de perception, les robots pourraient gagner en sensibilité. Des scientifiques travaillent depuis une dizaine d’années à la production de nouvelles matières capables d’améliorer le sens du toucher des robots. La dernière innovation dans ce domaine vient d’une équipe rassemblant des chercheurs de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA) et de l’université de Washington : elle donne aux robots la capacité de sentir simultanément les vibrations, les forces de cisaillement et celles de pression. Jusqu’à ce jour, les peaux factices n’offraient aux robots qui en étaient munis, que l’une ou l’autre de ces ressentis, pas les trois ensemble. Ce nouveau revêtement est en fait un capteur inspiré des aptitudes humaines et qui peut être étiré sur n’importe quel partie d’un robot ou d’une prothèse pour lui apporter les informations indispensables à la manipulation réussie d’un objet. […]

Article © Cécile Bolesse – 01net.com – Publié le 23/10/2017
Photo © 01net.com